Dire, ne pas dire

Booké, overbooké, surbooké

Le 3 janvier 2013

Néologismes & anglicismes

L’anglais book, « livre », a donné, par métonymie, le verbe to book, « noter, enregistrer », puis « réserver ». Ce verbe s’est d’abord appliqué à des lieux, théâtres, restaurants, etc. Le participe passé booked s’est ensuite appliqué adjectivement à des personnes. La langue française dispose de nombreux équivalents à l’anglicisme booké et à son dérivé overbooké ou au monstre linguistique mi-anglais mi-français surbooké. Des formes comme occupé, très occupé, sans un moment de libre conviennent parfaitement.

 

On dit

On ne dit pas

Être occupé

N’avoir aucun moment de libre

Avoir un agenda bien rempli

Être booké

Être surbooké, être overbooké